Domaines d'intervention de la Chirurgie Orale

La chirurgie orale soigne les pathologies congénitales ou acquises de la cavité buccale, des dents, des maxillaires (os soudés qui forment la mâchoire supérieure et inférieure), de l’appareil manducateur (appareil servant aux opérations telles que la mastication) ainsi que des tissus liés.

Les domaines d’interventions sont les suivants (non exhaustif).

Avulsion simple ou complexe des dents incluses, enclavées, surnuméraires ou ectopiques 

Extraction des dents fracturées, infectées, réduites à l’état de racine, mal positionnées, cariées mais inaccessibles aux soins, et ainsi source de kyste ou d’infection à répétition.

Transplantation dentaire autogène

La transplantation dentaire autogène se base sur la préparation des blocs corticaux mandibulaires prélevés dans la zone rétro-molaire. Ainsi, la forme de la nouvelle crête est reconstruite par de fines plaques corticales qui jouent le rôle d’une membrane biologique.

Traumatismes alvéo-dentaires

Traitement des fractures alvéolo-dentaires selon qu’il s’agit de contusions, de fractures dentaires (coronaires, radiculaires ou corono-radiculaires), de subluxations dentaires, de luxations dentaires partielles, de luxations dentaires totales ou encore d’avulsions.

Traumatologie des bases maxillaire et mandibulaire

En fonction de sa gravité, un traumatisme des bases maxillaires et mandibulaires pourra donner lieu à à une intervention chirurgicale. L’évaluation de la gravité des lésions nécessite un diagnostic complet des lésions.

Chirurgie des kystes et tumeurs bénignes des maxillaires

Le traitement des kystes et tumeurs des maxillaires peut aller de la surveillance au traitement chirurgical. L’objectif étant d’éviter que le kyste ou la tumeur n’entraine des complications. Ou encore qu’il se développe de façon démesurée, abîmant ainsi les dents adjacentes, la gencive, etc.

Chirurgie à visée orthognatique

La chirurgie orthognatique permet de corriger l’alignement des dents et des mâchoires afin d’améliorer leur fonction ainsi que leur apparence. Cette chirurgie est une option pour les personnes ayant des problèmes de mâchoire ne pouvant être résolus avec l’orthodontie seule. A noter que cette chirurgie ne peut s’effectuer qu’à partir de 16 ans.

 

Chirurgie pré-prothétique des tissus mous et durs

La chirurgie pré-prothétique a pour but de corriger les anomalies (congénitales ou acquises) des tissus durs et mous.

Chirurgie pré-implantaire et implantaire

Elle a pour objectif d’aménager l’os et la muqueuse afin de créer un nouveau support osseux et gingival capable de supporter des implants dans de bonnes conditions.

 

Retrouvez toutes nos spécialités de chirurgie ici.