Tendinopathie du TFL

La pathologie : La tendinopathie du TFL ou syndrome de l’essuie-glace est caractérisée par une douleur au niveau de la partie externe du genou apparaissant au cours de la pratique sportive. C’est une inflammation qui est due au frottement de la bande tendineuse sur l’épicondyle latéral du fémur.

Examen Clinique TFLLes signes cliniques du syndrome de l’essuie-glace ( tendinopathie du TFL)

-Test de Noble : consiste à faire des flexions de genou en décharge et d’appuyer simultanément sur la bandelette ilio-tibiale.
-Test de Renne : consiste à faire plusieurs flexions de genou en unipodal.

Qui est concerné ?

Course à pied, marche nordique, randonnée, vélo… La tendinopathie du TFL ou syndrome de l’essuie-glace intervient généralement chez les patients qui pratiquent des sports où l’on retrouve un mouvement de flexion-extension répété.
Il est majoré lors de la montée et descente des escaliers ou des dénivelés. C’est la seconde blessure recensée au niveau du genou. (Maarten P. Van Der Worp, 2012, Taunton et al).

 

 

 

Les facteurs

      • augmentation de l’intensité de l’entrainement,
  • augmentation du nombre d’entrainement par semaine,
  • courses excessives.

 

Solutions d’appareillages adapté à la tendinopathie du TFL

Aujourd’hui, l’expérience nous montre que l’on retrouve cette pathologie sur des genu valgum ou varum. Ceci nous amène à la conclusion
qu’il n’y a pas d’orthèse plantaire type et que leur fabrication dépend de l’examen clinique en statique et en dynamique. Le but de l’appareillage sera de limiter
le mouvement excessif du genou avec la mise en tension douloureuse du TFL.

 

Résultats observés sur les patients atteint de tendinopathie du TFL

L’étude réalisée par le Centre de podologie de Lyon Confluence nous montre que dans un intervalle de 6 à 8 semaines après la confection et le port des orthèses plantaires, la douleur diminue d’environ 50%. Les patients reprennent progressivement et rapidement une activité sportive.

Afin d’optimiser le soin, il est important de tenir compte de l’activité professionnelle et du quotidien du patient pour avoir une meilleure prise en charge. C’est pourquoi, appareiller le patient la journée est non négligeable et permet une diminution du gradient inflammatoire et d’accélérer la convalescence.

 

 

Douleurs perçues avec les orthèses Plnataires

 

Découvrez l’équipe de podologue de la Clinique du Parc

Centre de Podologie
93 rue Louis GUERIN
69100 VILLEURBANNE
04.78.72.61.66
contact@colc.fr