Rupture du tendon d’Achille

Fiche info patient en cas de Rupture du tendon d'Achille

Durée d'hospitalisation

En ambulatoire…
Entrée et sortie dans la même journée

Durée d'arrêt de travail

Entre 2 à 6 mois selon les métiers

Durée moyenne d'intervention

Entre 20 et 60 min

Suite opératoire

Pansement pendant 2 semaines
Puis kinésithérapie pendant 3 mois

Type d’anesthésie

Générale ou loco régionale

Reprise de sport

Retour au sport au bout de 3 à 6 mois

Anatomie

Le tendon d’Achille est le tendon terminal du muscle du mollet. Il est superficiel, facilement palpable à la partie basse de la jambe et se termine au niveau du calcanéum (l’os du talon). Le tendon d’Achille est entouré d’une gaine de tissu synovial lui permettant de coulisser par rapport au plan cutané et osseux durant les mouvements de flexion/extension de cheville. Il présente une zone peu vascularisée donc plus vulnérable située quelques centimètres au-dessus de son attache osseuse calcanéenne.

Lors de la contraction du mollet, le tendon d’Achille permet la flexion plantaire du pied. Il assure ainsi la propulsion du pas, la montée sur la pointe du pied ainsi que la foulée lors de la course. Il s’agit du plus gros et du plus résistant tendon de l’organisme compte tenu des forces importantes qu’il doit transmettre.

Rupture du tendon d’Achille

La rupture du tendon d’Achille se produit lors d’un effort dépassant sa capacité de résistance. Elle est fréquente chez les sportifs.

Cette rupture survient la plupart du temps sur un tendon sain. Mais une rupture sur un tendon altéré (par une tendinopathie diminuant sa résistance) est possible. Parfois, cette tendinite est connue en raison de symptômes douloureux, mais occasionnellement la rupture survient alors que la tendinite n’avait entraîné aucun symptôme au préalable.Certaines fragilités tendineuses peuvent être le fait de maladies ; comme les rhumatismes inflammatoires, le diabète, l’insuffisance rénale ou à l’occasion de la prise de certains antibiotiques de la famille des Quinolones.

Symptômes

La rupture du tendon d’Achille se manifeste par une douleur aiguë violente à l’arrière de la cheville, lors d’un effort plus ou moins important. Cette rupture est souvent décrite comme un claquement, entraînant une impotence fonctionnelle immédiate. Ultérieurement, la douleur aiguë diminue, de même que l’impotence fonctionnelle, pouvant faire retarder la consultation et aboutir à un diagnostic tardif. Il est alors possible de continuer à marcher, pied à plat, sans déroulé du pas (la boiterie est plus ou moins marquée et la marche moins rapide). C’est l’impossibilité de monter sur la pointe de pied, de même que courir qui reste le plus gênant.

Traitements

En l’absence de traitement, la rupture du Tendon d’Achille peut cicatriser, mais avec un tissu cicatriciel de mauvaise qualité (pouvant à nouveau se rompre) et un tendon allongé, ce qui diminue la force du mollet. Dans d’autre cas, il ne se fait aucune cicatrice tendineuse, laissant persister un «vide » tendineux à l’endroit de la rupture.

Le but du traitement (orthopédique ou chirurgical) est de faire cicatriser le tendon par le rapprochement des extrémités tendineuses. En dehors d’une prise en charge chirurgicale, le « traitement orthopédique » est possible : il consiste en une immobilisation de la cheville en équin (cheville en flexion plantaire mettant ainsi les extrémités rompues en contact) pendant 3 à 4 semaines, avant de remettre progressivement la cheville à 90° de l’axe de la jambe. Ce traitement orthopédique est généralement réservé aux patients les plus âgées, les plus fragiles ou les moins sportifs.

Les interventions chirurgicalesde réparation du tendon d’Achille peuvent être réalisées sous anesthésie générale, rachidienne (péridurale, Rachi anesthésie, …), locorégionale voire parfois locale.

 

Vous trouverez toutes les informations complémentaires concernant l’intervention dans le document suivant, réalisé par la « commission médico-juridique » de l’Association Française Chirurgie du Pied et de la cheville (AFCP).

18_RUPTURE-ACHILLE_VF

Fiche info patient rupture du talon d'achille