Rhinoplastie

A qui s’adresse la rhinoplastie ?

La rhinoplastie s’adresse à toutes les personnes qui trouvent que leur nez n‘est pas en harmonie avec leur visage.
De ce fait, les patients souhaitant obtenir une chirurgie esthétique du nez n‘aiment pas présenter leur profil ou se voir en photographie. En effet, la morphologie du nez peut donner un aspect sévère, triste, peu féminin, il peut même cacher la beauté du visage.
Les défauts du nez sont nombreux : il peut être dévié, long, présenter une bosse ou un creux. Aussi, la pointe peut être trop grosse. Il existe en fait une multitude de demandes de chirurgies plastiques du nez qui doivent être analysées soigneusement.

Philosophie de la chirurgie du nez

Le nez est au centre du visage et définit une grande partie de la physionomie.
Réaliser une rhinoplastie réussie c’est :

  • Définir des objectifs précis sur lesquels s’accordent le patient et le chirurgien et les réaliser.
  • Obtenir un résultat en harmonie avec le visage.
  • Garder au nez un aspect naturel, qui s’intègre parfaitement au visage sans que cela ne fasse « nez refait ».
  • La rhinoplastie nécessite une motivation solide et une bonne réflexion.

Principe de la rhinoplastie

Le nez est un ensemble qui se compose de peau, de cartilages, d’os et de muscles. Son harmonie dépend de chaque composant. Il est donc important de comprendre que lorsque l’on retouche un élément, il faut équilibrer l’ensemble de la structure.
L’ouverture, ou voie d’abord, qui permet d’accéder à ces structures nasales peut se faire soit par une incision à l‘intérieur du nez soit par une incision en « v » ou en « w » située au tiers moyen de la columelle.
Bien entendu les cicatrices dues à ces incisions sont invisibles après l’opération.

Le but de la rhinoplastie est de remodeler le nez en agissant sur les cartilages, les os propres, la cloison.
Pour consolider le résultat et lui permettre de durer très longtemps, on est souvent obligé de réaliser des petites greffes de cartilages qui vont permettre de soutenir le nez.

On pourra effectuer dans le même temps une réparation d’une déviation de la cloison nasale.

Déroulement de l’intervention

Le bilan opératoire comprend des photos, une radio du nez, un bilan de coagulation et une visite pré anesthésique.
L’intervention peut se faire en ambulatoire (entrée le matin et sortie le soir) ou nécessiter une nuit d’hospitalisation.

L’intervention se fait sous anesthésie générale le plus souvent, mais peut être réalisée sous anesthésie loco régionale.

Elle dure environ 1 heure à 1 heure trente et se termine en général par la mise en place d’une attelle sur le nez et de petites mèches à l’intérieur des narines.

A la sortie les mèches sont enlevées délicatement.

Suites opératoires

Ecchymoses modérées mais variables selon les patientes. Elles durent en moyenne 8 à 10 jours.
Douleurs : très légères ou inexistantes.
Gonflement : modéré. Il dure entre 10 et 15 jours.

L’attelle est enlevée entre 8 et 10 jours après la rhinoplastie.
On est visible socialement entre 10 et 15 jours après l’intervention. L’entourage ne voit pas les ecchymoses et le gonflement. On peut donc reprendre ses activités normalement sans que cela ne se remarque.
Le nez va ensuite finir de dégonfler sur plusieurs semaines sans gêner les activités sociales et professionnelles.

Arrêt de travail

Suite à une chirurgie esthétique du nez, l’arrêt de travail est d’environ quinze jours.
Cependant, de nombreux patients ne sont pas gênés socialement par l‘attelle et reprennent le travail dès le troisième ou quatrième jour.

Le résultat

Dès la fin du premier mois le résultat est bien visible à 80%.
Le résultat final se met en place progressivement et devient définitif à la fin de la première année.

La notion de retouche d’une rhinoplastie

Dans certains cas le résultat est très bon mais il peut exister une légère imperfection. Cette imperfection fera l’objet d’une retouche sous anesthésie locale quelques mois après l’intervention.

 

Réponses à des questions fréquentes

Prise en charge par la sécurité sociale : vous pouvez la demander dans les cas de déviation du nez et de la cloison nasale avec trouble respiratoire et dans certains cas de malformations. En effet, tous les autres cas ne sont pas pris en charge.

Rhinoplastie secondaire : Elle concerne des patients mécontents de leur intervention. Il n’est pas rare de voir en consultation des patients ayant été opérés par un autre chirurgien et insatisfaits du résultat. Dans ces cas précis il faut être très prudent et il est important de bien communiquer. Il est toujours préférable de revoir son chirurgien afin de comprendre les raisons qui ont conduit à cette insatisfaction avant de consulter un nouveau chirurgien. Vous ne pourrez obtenir une intervention de réparation qu’un an après la première rhinoplastie.

Faut-il utiliser la simulation par informatique? La tendance est de préférer expliquer les modifications sur une photographie du patient et de se méfier beaucoup de ces simulations trop imprécises. La majorité des chirurgiens ne sont pas favorables à ces simulations car l’informatique ne peut reproduire la main du chirurgien et les réactions biologiques des patients.

FAQ RHINOPLASTIE

A partir de quel âge peut-on faire une rhinoplastie ?

Il est possible de réaliser une rhinoplastie chez les jeunes adolescents à deux conditions :

  • en fin de croissance (radio du poignet pour déterminer l’âge osseux).
  • qu’un psychologue évalue la demande et le profil du patient.

Et bien entendu avoir l’accord signé des deux parents avant 18 ans.
Dans les autres cas une rhinoplastie est possible à tout âge.

Est-ce douloureux ?

La rhinoplastie n’est pas douloureuse.

Le résultat est-il visible immédiatement après l’intervention ?

Après l’intervention on met en place une attelle que le patient garde les 10 premiers jours. De ce fait le résultat est visible après l’ablation de l’attelle. Il est évident que dix jours après l’intervention, le nez est encore gonflé. C’est à partir d’un mois qu’une partie du résultat est visible (70% environ). On peut dire que le résultat est quasi-définitif à 6 mois et totalement à 1 an.

Combien de temps dure une intervention pour une rhinoplastie ?

Entre 45 mn et 1h30 selon les cas.

Peut-il y avoir une prise en charge par la sécurité sociale ?

La prise en charge est possible à deux conditions : il faut que le nez soit dévié et qu’il y ait un trouble respiratoire.

Dois-je arrêter de fumer avant l’intervention ?

Il est vivement recommandé d’arrêter la cigarette avant et après une intervention de chirurgie esthétique de façon générale.
Fumer augmente le risque d’infections, de complications et nuit à une bonne cicatrisation.
Il est idéal de cesser tout tabagisme au moins un mois avant votre opération et au minimum le mois suivant.

Qu’est-ce que la rhinoplastie sans chirurgie ?

La rhinoplastie médicale consiste à apporter des modifications au nez dans un souci esthétique sans avoir recours à la chirurgie.
Elle s’effectue par injection d’acide hyaluronique.
Elle ne nécessite pas d’intervention chirurgicale, son coût est moindre, le résultat est immédiat, il n’y pas d’éviction sociale.
En revanche, la rhinoplastie médicale n’est applicable que pour des indications très précises et légères, comme combler un manque de volume ou relever la pointe du nez.
L’injection est à renouveler tous les ans pour conserver le résultat.
En conclusion, la rhinoplastie médicale est une technique intéressante qui peut être utilisée seule ou combinée avec une rhinoplastie chirurgicale.

 

Retrouvez tous nos articles médicaux sur notre blog.