Rééducation du genou

Français
Que vous soyez opéré d’une ligamentoplastie (KJ, DIDT), d’une prothèse (unicompartimentale ou totale)ou d’un défaut d’axe (ostéotomie tibiale, transposition de TTA….), les grands principes de rééducation sont les suivants.
Durant votre hospitalisation la rééducation de votre genou est assurée par un kinésithérapeute. L’objectif est de vous rendre autonome le plus rapidement possible afin que vous puissiez rentrer chez vous, ou pour certains, en centre de rééducation, dans les meilleures conditions.
Dès le premier jour, la flexion du genou est effectuée à l’aide d’un arthromoteur qui permet une mobilisation passive douce et progressive de l’articulation .(cf photo).

Jour après jour, l’amplitude du mouvement est augmentée , selon votre douleur, pour atteindre une flexion d’environ 90° le jour du départ.
Le kinésithérapeute vous montre une série d’exercices à faire régulièrement pendant la journée pour optimiser vos progrès (améliorer le retour veineux , solliciter les groupes musculaires importants, éviter les mauvaises positions…)
La déambulation débute à l’aide de 2 cannes anglaises avec le plus souvent appui immédiat, (cf photo),et la montée et descente d’escaliers vous sont expliquées avant votre départ.

Si votre état général ou vos pathologies associées le nécessitent nous prenons un déambulateur.
Pour ceux qui le souhaitent, vous avez la possibilité de poursuivre votre rééducation en ambulatoire au cabinet de kinésithérapie et de balnéothérapie du parc qui se trouve dans le bâtiment des consultations.
En effet, quelque soit l’intervention dont vous avez bénéficié sur le genou ( sauf méniscectomie), vous avez besoin d’effectuer des séances de rééducation pendant plusieurs semaines .
 

 

Bouton Article

contenu modifié le 31/03/2017