Prothèse de genou : navigation

Français

Introduction

La chirurgie orthopédique des prothèses, en particulier du genou, a bénéficié récemment du développement de systèmes d’assistance par ordinateur au bloc opératoire. Le principe repose sur une modélisation en trois dimensions de l’articulation sur un écran.

Technique

Lors de l’intervention, le chirurgien procède à la fixation de repères osseux qui seront enregistrés par une caméra reliée à un ordinateur.

> repères osseux pour l’ordinateur

Grâce à ces repères et à leurs déplacements dans l’espace, l’ordinateur va recalculer la position relative de différents éléments, comme les condyles fémoraux, les plateaux tibiaux, les centres de la hanche et de la cheville. Il propose enfin un modèle tridimensionnel de l’articulation du genou et des axes du membre inférieur.

Guidé par ce modèle, le chirurgien va alors pouvoir réaliser les coupes osseuses nécessaires et positionner les implants articulaires avec une précision de l’ordre du 10e de degré.

> guides de recoupe osseuse

 

Avantages de la technique

Les avantages de cette technique sont multiples. L’incision cutanée est réduite au strict minimum car la prise de repères visuels sur le fémur et le tibia est moindre.
Le positionnement parfait de la prothèse permet de conserver un système ligamentaire intègre qui assure la stabilité du genou et une récupération plus facile lors de la rééducation. Il permet également une usure moindre et donc probablement une plus grande longévité des implants.
                                          

> arthrose du genou   

> prothèse de genou "naviguée" en place

 

Conclusion

Tous ces éléments sont maintenant validés et la chirurgie assistée par ordinateur est devenue une réalité quotidienne pour le chirurgien orthopédiste.

 

 

Bouton Article

contenu modifié le 31/03/2017