Un nouveau corset lyonnais de correction des scolioses : l’ARTbrace

Français

Historique

Le corset lyonnais historique est utilisé dans le monde entier depuis plus de 60 ans. Créé en mai 2013, le nouveau corset lyonnais (corset Asymétrique Rigide de déTorsion) permet d’éviter les plâtres grâce aux progrès de l’informatisation du moulage électronique (CAD-CAM). La superposition de 3 moulages segmentaires dans des positions correctrices de la scoliose : 1. segment pelvien, 2. Segment lombaire, 3. Segment thoracique réalise une véritable détorsion en sens inverse de la scoliose. (figure 1)

En quelques chiffres

La scoliose concerne 2% des adolescents, mais 10 % de la population adulte après 60 ans. Plus de 1000 corsets sont réalisés chaque année en France et en Italie par le Centre Européen de la Colonne Vertébrale. L’efficacité du corset dans la scoliose idiopathique de l’adolescent vient d’être prouvée par une grande étude multicentrique aux Etats Unis et au Canada. La nouvelle médecine basée sur l’évidence scientifique rejoint l’expérience de l’Orthopédie lyonnaise. Les corsets européens comme les corsets nord américains évoluent. Le développement de cette recherche est l’aboutissement d’un partenariat entre la Clinique du Parc – Lyon et la Société Orten, l’un des leaders mondiaux des digitiseurs full 3D et des fraiseuses numériques.

Son Objectif

L’objectif initial était d’éviter les plâtres, onéreux pour le système de santé et surtout difficilement supportés par l’enfant et sa famille. Les résultats de la correction en ARTbrace étant de 40 % supérieurs à ceux du plâtre, c’est le même corset qui continue à être utilisé pendant tout le traitement. Son poids est de 25 % inférieur à celui de l’ancien corset et la tolérance est améliorée par l’augmentation de la surface en contact avec la peau. La tolérance est l’une des clefs de l’adhérence au traitement. L’utilisation du polycarbonate et le traitement informatique personnalisé selon la formule mathématique de la colonne torse (hélicoïde cerclée à cercle générateur horizontal) restitue également des courbures de cyphose et de lordose plus physiologiques.

Comme il existe une relation entre la réduction initiale en corset et le résultat final, on ne peut qu’espérer éviter davantage encore la chirurgie chez l’adolescent. Avec le corset ARTbrace el la radiographie EOS ultra low dose (50 fois moins d’irradiation qu’une radiographie normale), le traitement conservateur de la scoliose vient de franchir une étape décisive à l’aube du 3° millénaire.

Bouton Article

contenu modifié le 31/03/2017