Kyste arthrosynovial du poignet : diagnostic

Français

Quel est le problème dont vous souffrez ?

Il s’agit le plus souvent d’une « boule »sur le dos du poignet. Cette « boule » est plus ou moins grosse. Elle est parfois douloureuse. cette maladie est plus fréquente chez les jeunes femmes qui souvent trouvent cette « boule » disgracieuse. Cette « boule » est bénigne. Il s ‘agit d’une poche remplie d’un liquidevisqueux d’origine articulaire (liquide synovial).

L’enveloppe de l’articulation se transforme (dysplasie mucoïde de la capsule articulaire), elle produit des micro-kystes qui vont évoluer et donner de gros kystes.
Le gros kyste visible n’est que la partie émergée de l’iceberg.
 

 

Que se passe-t-il si le problème n’est pas traité ?

Son évolution est capricieuse ; la « boule » peut dans certains cas disparaître spontanément ; elle est parfois grosse, parfois petite.Dans les formes typiques, le diagnostique est évident. Dans des cas plus atypique on réalise une échographie. Il n’est pas nécessaire de faire un prélèvement (biopsie). Il s’agit d’une maladie bénigne sans risque de dégradation articulaire ni de dégénérescence maligne.

 

Comment traiter le problème ?

Les traitements médicaux : « l’écrasement » du kyste avec une pièce de monnaie mais les récidives sont fréquentes ; la ponction du kyste suivie de son infiltration (corticoïde d’action local) est efficace dans les formes récentes.

Les traitements chirurgicaux : L’ablation isolée du kyste (kystectomie) expose à la récidive car on laisse en place l’enveloppe de l’articulation (capsule) et les micro kystes. Le traitement chirurgical efficace est l’ablation de l’enveloppe articulaire autour du kyste (capsulectomie). Cette capsulectomie peut être réalisée par chirurgie conventionnelle « à ciel ouvert » ou sous arthroscopie ( avec une caméra et de toutes petites ouvertures).

 

Bouton Article

contenu modifié le 31/03/2017