Incontinence urinaire et sexualité

Français

Quel retentissement l'incontinence urinaire a t-elle sur la vie sexuelle des femmes ?

En France, on estime à trois millons le nombre de femmes souffrant d'incontinence urinaire mais ce chiffre est probablement sous-estimé car il existe une réelle peur d'en parler à son médecin. Une étude de l'inserm publiée en 2007 montrait que 60% des femmes incontinentes n'osaient en parler à leur médecin et qu'il y avait un retentissement sur la vie sexuelle d'une femme sur deux.

L'incontinence urinaire survient plus fréquemment après la ménopause, période à laquelle la carence en oestrogènes accentue également les troubles sexuels.

Dans certaines situations, l'incontinence urinaire permet d'aborder le problème de la sexualité: baisse de la libido, manque de désir, espacement des rapports... Il arrive, à l'inverse, qu'elle serve d'alibi à l'arrêt des rapports sexuels lorsque ceux-ci ne sont plus satisfaisants. Dans les deux cas, en parler à son médecin et à son urologue doit permettre de trouver une solution.

La prise en charge passe par des moyens variés comme la rééducation périnéale, la thérapie comportementale, la psychothérapie, la sexothérapie, les traitements médicamenteux ou encore les traitements chirurgicaux mini-invasifs.

Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur la fiche de la pathologie.

Bouton Article

contenu modifié le 22/09/2017