Le Glaucome

Français

Le Glaucome 

glaucome

 

Mon ophtalmo m’a diagnostiqué un glaucome ?

Le glaucome chronique à angle ouvert :

-le nerf optique se détruit sous l’influence de plusieurs facteurs de risque dont la plus fréquente est l’hypertension oculaire.

-le liquide à l’intérieur de l’œil ne s’évacue pas très bien dans le trabéculum (=filtre) ce qui crée une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil.

 

Comment peut-on diagnostiquer la maladie du glaucome :

C’est une maladie silencieuse, le patient ne ressent rien au début de la maladie mais quand il commence à être gêné c’est que la maladie est bien avancée et on a une amputation significative de champ visuel.

 

Le seul moyen de découvrir la maladie est la visite chez l'ophtalmologue :

  • Prise de pression intra-oculaire,
  • Faire un fond d’œil (aspect de la papille  l’élargissement de l’excavation de la papille
  • L’examen du champ visuel (on recherche une altération du champ visuel),
  • L’altération des fibres optiques par l’examen d’O.C.T.( Optical Coherence Tomography)

 

Est-ce que toute la tension oculaire élevée donne du glaucome ?

NON : toutes les hypertonies oculaires n’entraînent pas un glaucome, on parle d’hyper-tension oculaire a surveiller,

  

Les facteurs des risque influence la décision de traiter ou pas la hyper tension oculaire comme :

  • héréditaire  familiale
  • Age: après 45 ans le risque de glaucome double tous les dix ans. Le glaucome est beaucoup plus fréquent après 70 ans qu’avant.
  • Origine ethnique : en particulier Afrique noire et antilles.
  • Myopie, surtout si elle est importante.

Les patient atteints de GLAUCOME doivent éviter certains sports comme le yoga (la tête en bas ) et certains instruments de musique comme la clarinette…

Il existe des formes cliniques de glaucome primitif à angle ouvert où la pression intra-oculaire se situe dans les limites statistiques de la normale (on parle de « glaucome à pression normale »).

 

LE TRAITEMENT: Quel traitement pour quel glaucome?

Il est toujours un traitement médical à base de collyre dans un premier temps pour diminuer la tension.

Si cela ne suffit pas, la trabéculoplastie  par laser SLT peut être proposée en deuxième intention, (améliore la perméabilité du trabéculum=filtre. Son efficacité n’est pas systématique, et diminue généralement au bout de quelques années.)

Enfin, si la baisse de pression obtenue est insuffisante et/ou en cas d’aggravation confirmée, la menace visuelle peut imposer le recours à la chirurgie.

En pratique, si un risque de fermeture de l’angle existe, une iridotomie  au Laser est faite de prime abord.

Si le glaucome est secondaire  à une autre affection, celle-ci doit être traitée.

Le traitement du glaucome n’a pas pour objectif de guérir le glaucome, mais seulement de ralentir au maximum la disparition des fibres nerveuses rétiniennes.

Mon ophtalmologue m’a demandé de faire une IRIDOTOMIE par laser

Une particularité anatomique

La fermeture de l’angle ou un angle très étroit est ici lié à une disposition anatomique particulière : la racine de l’iris est poussée contre le trabéculum=filtre, et vient ainsi fermer l’angle irido-cornéen risque d’augmentation de pression oculaire brutale et perte de la vision totale ou partielle rapide . La convexité de l’iris est peu marquée : l’iris est presque plan, d’où la dénomination d’iris plateau.

Le traitement commence donc toujours par une iridotomie. Le laser crée un trou en périphérie de l’iris. Le trou  permet de créer une nouvelle évacuation et supprime ainsi la différence de pression de part et d’autre de l’iris et le bombement.

 

Document tiré de : http://docteur-bouz-lyon6.fr/

 

Praticiens: 

Bouton Article

contenu modifié le 31/03/2017